Façonner le paysage

Gravure peinte à la main illustrant le « quartz en barils » découvert sur la ferme de Laidlaw à Waverley, N.-B.

« Les mineurs de Waverley appelaient les filons de quartz aurifère « quartz en barils » en raison de leur ressemblance à des barils ou à des tonneaux étendus l’un à côté de l’autre et de bout en bout. » Parker, 2009.

De quelle façon l’or a-t-il façonné le paysage?

La majeure partie de l’or présent en Nouvelle-Écosse se trouve dans des filons de quartz qui se sont formés lorsque les roches voisines ont été plissées. Les plis ont été créés lorsque la Nouvelle-Écosse est entrée en collision avec l’Afrique il y a environ 400 millions d’année.

Anticlinaux et synclinaux

La collision a produit des structures plissées à l’intérieur des roches appelées des « plis synclinaux » et des « plis anticlinaux ». Les synclinaux ressemblent à des visages souriants, tandis que les anticlinaux ont l’air de visages tristes.

Photographie illustrant des plis anticlinaux et synclinaux dans les roches longeant le littoral de la Nouvelle-Écosse.

NSDNR

llustration simplifiée de plis anticlinaux et synclinaux.

Les plis ayant l’aspect de visages souriants renferment les roches les plus récentes sur le dessus et sont appelées des plis synclinaux. Les plis ayant l’aspect de visages tristes abritent les roches les plus âgées dans leur noyau et sont appelées des plis anticlinaux. Certains des plis synclinaux et anticlinaux ont plusieurs kilomètres de largeur et créent des « cercles rocheux » à la surface du paysage.

Bedford, N.-É., pli synclinal

Image photographique lidar enrichie du vaste pli synclinal en cuvette de Bedford, Nouvelle-Écosse.

Vue aérienne de Bedford.

PHB Lasermap et NSDNR

Photographie aérienne de Bedford rehaussée par détection et télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR), une technique de télédétection qui utilisent des millions de faisceaux laser pour créer des images. L’image illustre un pli synclinal étendu en forme de cuvette vu d’en haut. Des couches de quartz aurifère et de roches y sont présentes en alternance. Les formes de relief de fortes dimensions de ce genre sont beaucoup plus faciles à repérer du haut des airs et peuvent se retrouver dans un certain nombre d’endroits des districts aurifères de la Nouvelle-Écosse.