Comment l’or s’est-il formé?

Illustration d’une supernova avant son éclatement.

Le nom latin de l’or, « aurum naturae » signifie « aube rayonnante ».

Photographie d’un échantillon d’or de Mount Uniacke, N.-É., renfermant de petites quantités d’or comparativement au volume de quartz.

Échantillon d’or du mont Uniacke, 9,61 onces troy d’or.

NSM: 982GE0001.009. cett’é

 Photographie d’un échantillon d’or de Montague, N.-É., à l’intérieur duquel l’or s’est de façon frappante déposé en formant une toile à l’intérieur du quartz blanc.

Échantillon d’or de Montague, 23,9 onces troy d’or.

NSM: 982GE0001.004

Photographie d’un échantillon d’or de Tangier, N.-É., dans lequel l’or coiffe le sommet de la roche de quartz noir.

Échantillon d’or de Tangier, 4,77 onces troy d’or.

NSM: 982GE032.001

L’or, le seul minéral qui existe à son état natif ou sous une forme pure, captive les humains depuis des millénaires. Sa brillance, sa rareté et sa durabilité ont bâti des empires, inspiré des artistes, suscité des ruées vers l’or, et lancé des économies. Même s’il est présent sur tous les continents, sa nature insaisissable en fait l’un des produits des plus recherchés dans le monde.

Mais d’où provient-il?

 Illustration d’une étoile à neutrons en train de se transformer en supernova.

Illustration d’une étoile qui s’effondre, appelée une supernova.

NASA/CXC/M.Weiss

La totalité de l’or présent sur terre aujourd’hui s’est formée il y a des milliards d’années dans le centre d’une ancienne étoile. Les étoiles, comme notre soleil, sont extrêmement brûlantes. Une ancienne étoile a jadis surchauffé, s’est affaissée sur elle-même, puis a explosé. On appelle les étoiles qui s’affaissent des « supernovae ». L’or s’est formé pendant l’effondrement d’une ancienne supernova et s’est accumulé à l’intérieur de nuages dans l’espace extra-atmosphérique. Les nuages ont fini par se condenser et ont formé la planète Terre.