Recherche des survivants

Les sauveteurs à la surface de Moose River considèrent la meilleure façon d’atteindre les hommes prisonniers de la mine.

Lorsque les résidents de Moose River ont entendu le bruit d’un effondrement de mine au cours d’un dimanche soir sombre, ils se sont précipités à l’emplacement de la mine. Ils ont découvert que l’entrée de la mine était remplie de débris et que le terrain l’entourant s’était effondré. Les tentatives de dégagement du puits ont révélé que celui-ci était solidement obstrué.

L’espoir a diminué jusqu’à ce que des bouffées de fumée s’échappent d’interstices dans la roche et que l’odeur caractéristique du bois d’une caisse de dynamite en train de brûler signale que quelqu’un était en vie dans la mine.

Efforts de sauvetage

L’aide est venue de partout dans les environs et même d’Ontario. Des mineurs de mines de charbon et des sauveteurs sont arrivés des comtés de Pictou et de Cumberland, des bovetteurs sont accourus des secteurs aurifères voisins, des camions et des trains ont apporté du bois d’oeuvre et du matériel. L’absence d’un plan de la mine et deux autres éboulements ont gêné les efforts et créé de l’incertitude. Les journées ont passé....

 L’opérateur de foreuse à couronne diamantée, Billy Bell, tenant l’étroit sifflet à vapeur.

L’opérateur de foreuse à couronne diamantée, Billy Bell, tenant l’étroit sifflet à vapeur qui fut inséré dans le mince trou qu’il avait foré pour communiquer avec succès avec les hommes emprisonnés.

Photographie gracieusement fournie par le Musée des mineurs de Springhill.

Une approche nouvelle crée un héros

Le jeudi, soit le cinquième jour, l’opérateur de foreuse à couronne diamantée Billy Bell est arrivé pour tenter une approche différente. Ne sachant pas exactement où les survivants pouvaient se trouver, il a foré un trou à un angle de 62 degrés et a fini par déboucher à 141 pieds de profondeur. Il a alors lancé des fusées éclairantes et des coups de sifflet au moyen d’un petit sifflet à vapeur dans l’étroit trou tubulaire de 120 pieds de long, mais il n’a obtenu aucune réponse. Il réessaya encore et encore. Rien.

Photographie de sauveteurs de mine à l’entrée du puits de secours.

Sauveteurs de mine travaillant à l’entrée du puits de secours du site des mines de Moose River, 1936

Collection de photographies minières historiques du ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse.

Les gens abandonnèrent et quittèrent les lieux. Malgré sa persévérance acharnée, Billy était sur le point d’arrêter quand il entendit des cognements contre un tuyau sous terre. Les hommes étaient en vie! Les sauveteurs redoublèrent d’efforts pour les libérer.