Dorure

Porte métallique dorée du jardin Herrenhäuser Gärten à Hanovre, en Allemagne.

« Dorure » est un terme général qui désigne différentes de techniques d’application de l’or – sous la forme de fines feuilles ou de poudre – sur un autre objet. Les techniques utilisées englobent les procédés de dorure mécaniques et diverses méthodes de dorure chimiques.

Lorsqu’un objet est recouvert d’une couche d’or ainsi appliquée, on dit qu’il est « doré ». D’autres métaux pourraient également être utilisés, mais celui avec lequel il est plus facile de travailler et qui a le plus de valeur est bien sûr l’or.

Encore une fois, les propriétés physiques de l’or permettent son utilisation sans qu’on ait à recourir à du matériel spécial ou à des températures élevées; il est donc utilisé depuis des milliers d’années et il l’a été par de nombreuses civilisations différentes.

Détail du côté et de la poignée d’une urne en porcelaine blanche ornée d’une garniture dorée décorative.

Détail d'une urne en porcelaine dorée.

La décoration d’un objet à l’aide d’or peut lui conférer l’aspect d’un objet en or massif ou y ajouter des accents subtils. Les deux options prêtent un aspect de richesse et d’importance accrues. Comme l’or est naturellement mou, son application sur un autre matériau permet à l’objet d’être à la fois résistant et beau.

L’or peut servir à décorer des tableaux, des meubles, des sculptures, des livres, de la céramique, des trophées, des personnes et même des bâtiments!

Détail d’un portrait photographique montrant les boucles d’oreilles, le collier et la broche dorés d’une femme.

Ce type d’image populaire au cours des années 1850 s’appelle « ambrotype ». Pour souligner la richesse et la prospérité des sujets, il était courant d’appliquer après de l’or sur les bijoux.

Collections historiques du Musée de la Nouvelle-Écosse: 76.56.3

On peut également moudre l’or en une fine poudre utilisée comme pigment dans la peinture. C’est de cette façon qu’on a ajouté des accents d’or aux bijoux sur les photographies historiques.

Cadre doré encadrant une aquarelle représentant un bocard.

Aquarelle Concentrateur Excelsior (anciennement Chicago), Goldenville, 1871, par Frederick Nichols, encadrée d’un cadre doré.

AGNS: 2011.269

Les cadres dorés ont été populaires pendant très longtemps. Même si la technique n’a pas énormément changé, le processus de la dorure est un art en lui-même qui exige à la fois temps et patience, ne serait-ce que pour dorer un simple cadre.

Dorure en action

Regardez cette vidéo montrant comment dorer un cadre.

Vous devez avoir JavaScript activé pour voir cette vidéo. Si vous n'avez pas Adobe Flash, cliquez sur ce lien et téléchargez-le à partir du site Web de Adobe: Adobe Flash Player.

Télécharger le format mp4 - basse résolution - 13.5mo

AUDIOSCRIPT

Appliquer sur la surface d’un cadre en bois ayant été finement sablé une couche d’enduit de plâtre (blanc) et de bole (rouge). Appliquer ensuite de l’eau de doreur (colle de peau de lapin très diluée) et saisir la feuille d’or du support à feuilles à l’aide d’un pinceau en petit-gris, fait de poil d’écureuil.

Presser doucement la feuille d’or en place à l’aide du pinceau, puis répéter le procédé.

Dans le cas de la dorure à l’eau, il faut ensuite polir la feuille d’or à l’aide d’une agate à patiner. Le polissage mêle les joints et lisse la feuille.

La feuille d’or qui n’adhère pas au cadre est époussetée. Les doreurs conservent les petits morceaux et restes pour les réparations.

Démonstration de dorure à l’eau
Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse